Assumer la défaite avec dignité

de | 2008-03-17

   Tout au long de cette campagne nauséabonde, nous avons souhaité rester fidèles à nos valeurs et à nos principes, c’est-à-dire défendre avant tout, les débats d’idées et l’avenir de notre belle ville d’Aulnay-sous-Bois.

Dans un contexte difficile, les aulnaysiennes et aulnaysiens se sont prononcés pour le candidat fabiusien. Nous prenons acte de ce choix démocratique issu des urnes électroniques.

Dans cette configuration de victoire pour la gauche à Aulnay, il sera intéressant de voir si l’association "Aulnay Citoyen" de M. Suaudeau, le Parti Socialiste et les Verts (tous hostiles aux machines à voter) seront animés par la même ferveur pour engager un recours en annulation de ce résultat électronique qui leur est favorable ???

D’autre part, dans cette épreuve difficile que constitue notre défaite municipale, nous affirmons notre loyauté et notre solidarité à l‘égard de nos partenaires (UMP – Nouveau Centre – MoDem et personnalités locales). Pour autant, il nous appartiendra à tous de tirer les enseignements de notre organisation de campagne qui a amené à ce résultat.

   Enfin, le Parti Radical d’Aulnay-sous-Bois tient à remercier chaleureusement toutes celles et tous ceux qui lui ont témoigné leur confiance.

5 réflexions au sujet de « Assumer la défaite avec dignité »

  1. Mohand Ichiou

    j’apprécie votre modération après cette bien triste soirée pour aulnay mais il faut pas oublier que l’affaire des assedics a plombé Gérard Gaudron. Même innocent, il ne pouvait que perdre. C’est une victoire par defaut pour la gauche. comme beaucoup de sujets, je crois que ces machines à voter n’ont été qu’un prétexte pour polémiquer. Il n’y a rien à attendre des verts et des socialistes trop heureux et surpris par leur victoire pour dénoncer ce résultat. Bien qu’opposé aux machines à voter, il leur sera difficile de dire que la droite les a bidouillées mais surtout ils ne pourront pas nous assurer de la possiblité d’une défaillance informatique, d’un controle des votes et donc de la sincérité du résultat. Pour finir, on peut regretter l’attitude de cette association qui me semblait apolitique et crédible avec 100000 pétitionnaire par son silence sur son site pour les résultats du deuxième tour. C’est vrai que c’est plus facile d’oublier les mêmes irrégularités quand son camp gagne au second tour.

  2. Hervé Suaudeau

    Je crois qu’il faut que j’intervienne et répète en partie ce que j’ai dit en commentaire sur MonAulnay.com:
    L’information majeure de la semaine dernière est l’affaire des scellés brisés d’Aulnay: http://www.aulnaycitoyen.org/spip.php?article51
    Or vous comprendrez maintenant que l’affaire est en justice que je ne veille faire aucune déclaration qui entraverait l’avancement de l’enquête. Je ne ferais donc aucune déclaration aujourd’hui et je ne crois pas demain.
    Tout ce que je peux dire sans réfléchir est que notre association est apolitique et représente l’ensemble des opinions. Nous nous battons même contre les ordinateurs de vote de la ville socialiste de Brest.
    Plus près d’ici, le sénateur-maire UMP de Pavillion-sous-Bois Philippe Dallier nous a apporté son soutien et j’ai a de nombreuses reprises remercié sa continuité d’action et sa cohérence de pensée.
    Pour avoir des nouvelles, veuillez avoir la patience d’attendre quelques jours…

  3. Mohand Ichiou

    Hervé, je tenais à vous dire que même si vous n’avez pas engagé un recours en annulation pour les opérations électorales, j’observe chez vous une certaine cohérence dans la mesure si j’ai bien compris vous apporterez une assistance au Modem dans sa démarche.

  4. Hervé Suaudeau

    Nous sommes toujours non partisan (apolitique signifie inactif pour moi car AulnayCitoyen s’occupant des affaires de la cité fait évidemment de la politique).
    Nous n’avons pas apporté d’assistance au MoDem mais nous avons proposé à tous les partis sans exception (comme nous le faisons depuis le début car nous sommes une association qui agit dans la transparence) de nous aider afin que la vérité puisse jaillir sur et uniquement sur le sujet des troubles constatés sur les ordinateurs de vote.
    Notre déparche auprès du préfet (que nous informons régulièrement) est une action qui vaut recours mais qui est à la mesure de nos moyens car aucun partis n’a saisi notre demande d’aide et nous ne souhaitons pas nous substituer au devoir des candidats (qu’il semble que seul le MoDem ait tenté de remplir sans que nous n’ayons pu le vérifier).
    La voie est étroite mais bien tracée afin que notre association puisse agir en cohérence sans que son action ne soit récupérée par quiconque.

Les commentaires sont fermés.