Alain Juppé critique la réforme territoriale de Nicolas Sarkozy

de | 2009-10-07

Alain Juppé critique la réforme territoriale de Nicolas Sarkozy - image  on http://www.billelouadah.fr L’ex-Premier ministre Alain Juppé, maire UMP de Bordeaux, a jugé que le projet de la réforme territoriale du gouvernement est "encore très en retrait par rapport à ce qui était envisagé" et critiqué avec des mots très durs les modalités de suppression de la taxe professionnelle.

 

"Ce n'est pas un bouleversement", dit Alain Juppé dans un entretien avec le quotidien Sud Ouest publié mercredi, à propos du projet de réforme territoriale. "Mais c'est toujours pareil avec Sarkozy, on vous dit que c'est une rupture avec tout ce qu'on a fait par le passé… C'est une transition", a-t-il ajouté.

 

Evoquant la suppression de la taxe professionnelle, versée par les entreprises au profit des collectivités locales, M. Juppé a affirmé que "le gouvernement cherche la provocation".

 

"Le président Sarkozy avait promis une compensation euro par euro mais il avait oublié de dire pendant un an", a-t-il dit. Résultat: dès la deuxième année, la communauté urbaine de Bordeaux perdrait, selon lui, "plusieurs millions. C'est tout de même se foutre du monde".


Le maire de Bordeaux, qui prône une agglomération "puissante, avec un vrai exécutif communautaire", estime que "le transfert des compétences du département à l'agglo semble remis en cause", tandis que "tout ce qui devait réaffirmer la primauté de la métropole sur la commune a du plomb dans l'aile".

Pour M. Juppé, l'élection de conseillers territoriaux siégeant à la fois au département et à la région "sera un changement très profond justifié par deux motifs : le premier, quelque peu démagogique, est de diminuer le nombre d'élus; ce qui fait toujours plaisir. Le deuxième est d'amorcer le rapprochement entre la collectivité régionale et la collectivité départementale. Mais beaucoup dépendra de la loi électorale" qui, selon lui, "n'est prévue nulle part".

Source : AFP – Le 07 octobre 2009